ANNA
Cela fait plusieurs jours que je lis les récits sur #NousRepublicans avec l’envie de raconter mon histoire, mais à vrai dire je ne savais pas très bien par où commencer. Je suis catalane, fille de galiciens et élevée dans le quartier populaire du Carmel où, comme vous pouvez l’imaginer, rien qu’à cause du fait que beaucoup parmi nous étions les enfants d’immigrés en provenance d’autres régions de l’Espagne, j’imagine que le vote unioniste espagnol l’aurait emporté. Mais c’était une autre époque: nous arrivions plus ou moins à boucler le mois et personne n’avait de problèmes avec le fait d’être catalan et espagnol. VER MÁS

HELLEN
Je m’appelle Helén. Je suis Turque. J’ai épousé un Catalan il y a trois ans. Nous avons décidé de vivre à Barcelone parce que nous pensions que tout serait beaucoup mieux que la Turquie. Cependant, au fil des jours, j’ai peu à peu retrouvé des impressions familières… mais je me disais « nous sommes en Europe ». VER MÁS

MARTA
Je suis Marta, Catalane depuis plusieurs générations. Le 27 septembre 2015 j’ai voté Union1 parce que c’était un parti catalaniste de droite non indépendantiste. Chez moi, ils sont franquistes, de droite et se sentent très Espagnols. C’est dans ce cercle familial que j’ai été élevée. Je me suis toujours sentie Espagnole, mes amis m’appelaient la « petite fasciste » du groupe (toujours avec tendresse et respect). VER MÁS

SERGI
Je lis, depuis deux jours, les expériences de personnes qui sont venues d’autres coins (d’Espagne) et qui ont voté République. C’est émouvant de lire ces histoires. En toute humilité, permettez-moi de vous raconter la mienne. L’histoire d’un légionnaire qui a voté République. VER MÁS

@